Famakna Food

Le forum officiel de la Famakna Food (Guilde à vocation Roleplay et animation présente sur le serveur Hyrkul (Dofus) en [4, 8])
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ashian, l'orphelin d'un eden disparu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Avez-vous aimez la lecture ?
Oui
40%
 40% [ 2 ]
Non
0%
 0% [ 0 ]
Je ne sait pas, je n'ai pas lut
20%
 20% [ 1 ]
Franchement y'a mieux
0%
 0% [ 0 ]
C'est quoi cette daube ?
40%
 40% [ 2 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
djmagic03
Buveur de laitlait
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 79
Age : 27
Phrase favorite : Oh la vache !
Humeur : a définir selon les jours
Classe : Iop *o*
Classes :
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Ashian, l'orphelin d'un eden disparu.   Ven 9 Déc - 11:59

Avec l'autorisation de Pandouf, je me permet de crée ce topic afin de vous présentez,ce qu'il m'arrive d'écrire lorsque je m'ennuie, évidemment il est inachevée, les fautes ne sont pas corriger, je patiente avant de le faire. Je souhaiterais avoir vos avis, pour ceux qui auront le courage de le lire. =) Merci d'avance


Chapitre 1 :

Cette histoire se passe il y a fort longtemps, à une époque où régnait la magie , les dragons et leurs maîtres, de fabuleuses créatures ainsi que d'autres

Enfoui au plus profond de la forêt , un peuple d'elfes, qui chassaient pour se nourrir et entretenaient un équilibre parfait avec la nature , traitant les arbres comme leurs confrères, respectaient l'eau comme on respecte une divinité. Ce peuple d'elfe vivait essentiellement dans des maisons de bois qu'ils avaient fabriqués eux mêmes, à l'aides de feuillages et de branches. Ces êtres pacifiques vivaient dans un village ou l'on peut découvrir, en sont coeur, une fontaine. Si on s'approche, on peut distinguer des courbes représentant une femme elfe, des cheveux sculptés si finement qu'on aurait peur de les toucher, ne serait ce que du bout du doigt. Cette sculpture représente Isiana, Déesse des elfes. Cette femme était vénérée, elle qui a su créer un équilibre parfait entre la nature et son peuple.
A droite de cette sculpture, un bâtiment qui a été construit parmi les racines d'un immense chêne, sa façade été ornée de fin détails représentant l'histoire des elfes, de larges fenêtres laissant passer la lumière et laissant apparaître un mobilier en bois sculpté à la main. A gauche de la fontaine , on pouvait apercevoir à travers un feuillage peu dense , un sentier , taillé par le temps , sur ses bords on pouvait voir des arbres massif , ce qui crée en partie l'une des plus grandes sécurité du village en plus d'être très éloigné de tout chemin.
Derrière la fontaine ,on dinstingue l'un des plus beau cadeau que la nature ait offert, une immense cascade donnant ainsi un petit lac au pied du village d'une eau si claire qu'on pouvait facilement voir ou poser ses pieds. Les rayons du soleil offraient un spectacle grandiose chaque matin à tout les villageois.
Dans ce village, un jeune elfe nommé Ashian, âgé de 140 ans (environ 19 ans en age humain),de long cheveux fins comme un fil de soie, d'un brun très foncé, des yeux couleur topaze, un nez aquilin, de fines lèvres, des oreilles pointues longues et fines. Ce jeune homme mesure environ 1m65/ 1m70. Il était vêtu d'une simple tunique verte opaline. Ce jeune elfe un peu fougueux aimait passer beaucoup de temps au pied d'une somptueuse rivière qui longe le village.
Ashian est un elfe un peu différent des siens, en effet en plus de savoir communiquer avec la nature, il avait en lui un certain pouvoir, un pouvoir qui lui permettait de contrôler le feu à sa guise tant pour se réchauffer que pour se défendre. Seul quelques élus reçoivent ce don, un don fort rare qui fait vite naître une certaine admiration, mais aussi une crainte de voir ce pouvoir utilisé à mauvais escient.
Ashian, vivait dans une humble demeure faite dans un immense sequoia, un arbre qu'il était rare de voir dans ces régions. Depuis l'exterieur, on pouvait aisement distinguer de longues branches rampants sur la façade de la maison, comme si l'arbre tentait d'avaler la maison, ce qui donnait un certain charme à sa demeure. Au rez-de-chaussée, on pouvait voir en tout trois grandes fenêtres qui laissaient passer la lumière, la première fenêtre laissait voir une charmante salle à manger, une table en orme, des meubles en if. La seconde fenêtre laissait voir une petite salle où l'on laissait surement jouer les enfants quand ils ne sont pas en âge de sortir pour decouvrir les trésors de la forêt. La troisième fenêtre, elle, est un peu différente. Un grand rideau est étendu afin de laisser passer la lumière, mais empêchant ainsi de voir la pièce. Cette dernière est la chambre des parents de Ashian.
Son père, un elfe âgé de 300 ans (environ 40 ans en age humain) au yeux bleu turquoise, une longue chevelure châtain tirant sur le noir, des lèvres très longues mais fine, un nez à la roxelane, d'une taille assez massive pour un elfe d'1m90, vêtu d'une tunique en soie rouge bordeaux.
Sa mère, une elfe au visage fin, les traits du visage un peu marqués par le temps, agé de 285 ans (environ 38ans et demi en âge humain)de petits yeux en amande couleur noisette, un nez aquilin, de fine épaules, une silhouette fine. Chacun de ses mouvements étaient effectués avec grâce et légèreté. Sa mère était l'une des meilleures conteuses du village, elle connaissait chaque parties de l'histoire des elfes de leur naissance à ce jour.
Lors d'une journée ensoleillée, Ashian partit du domicile familial à l'aube. Il rejoignit ces amis, Triskell, Ysméria, Ostavion et Azalya.
Triskell était un beau jeune homme de 140 ans. Fils de chasseur, il avait de larges épaules, le visage carré, un nez grec, de grands yeux bleu cobalt mesurant 1m86, c'est un elfe rapide et agile à la fois, peut importe le terrain, d' une longue chevelure blonde.
Ysméria était une jeune elfe de 125 ans, la plus jeune du groupe, une longue chevelure argentée, des yeux couleurs sable, une silhouette fine et élancée, elle s'etait spécialisée dans la couture de tunique et autres vêtements destinés aux elfes. Son visage était fin et pâle, elle mesurait 1m63.
Ostavion était un jeune homme de 139 ans, fils de guérisseur, Ostavion possède un court poignard dissimulé sous sa ceinture. Il s’en sert principalement pour couper certaines racines ou autres parties de plantes médicinales. Il transporte aussi plusieurs fioles de liquides médicamenteux, sans compter son arc et son carquois qu’il porte en bandoulière. Un visage fin, de grand yeux couleurs rubis, un nez fin, de fines lèvres.
Azalya était une jeune femme elfe maniant avec aisance de fines dagues qui lui servaient à attacher ses long cheveux noir, des petits yeux couleur saphir, de fines lèvres, un nez fin et recourbé.
Ils s'en allèrent tous les cinq, ils marchèrent durant plusieurs heures et atteignirent la clairière qu' ils désiraient atteindre, cette clairière était vaste. En bas de cette clairière, un mince cours d'eau circulait, les animaux s'y rendaient afin d'étancher leur soif. La clairière était entourée par des arbres majestueux, des chênes, des sapins, des hêtres, et bien d'autres encore. Nos jeunes amis se prélassèrent au soleil, s’adonnèrent à quelques jeux auquel ils étaient habitués depuis leur plus tendre enfance.


Chapitre 2 :

Durant ce temps, au village, de sombres personnes arrivèrent. Dans un premier temps, les villageois les pensaient perdus. L'un d'eux fit un signe de la main, on vit alors apparaître de puissants dragons provenant de son dos, fonçant tête baissée sur les villageois apeurés, les prenant dans leurs griffes. acérées, Tout le village fut mit à feu et à sang par ces inconnus qui ne laissèrent comme trace de leurs passage que le chaos et la désolation. Les maisons commençaient à prendre feu, la fontaine du village avait été détruite en un coup, des corps d' elfes gisaient sur le sol, seul quelques uns avaient réussis à se dissimuler dans les feuillages, mais ils n’étaient qu'une poignée de personnes. Peu de temps après, l'homme qui avait donné l'ordre aux dragons revint au village afin de s'assurer qu'il ne restait rien, il ressentait la présence de quelques survivant, il s'empressa de les éliminer par des sortilèges
lancés dans une langue inconnue des elfes. Cet homme grava un message sur l'une des rares maisons qui n'avait pas prit feu, il inscrivit dans la langue des elfes : "Afin de créer un nouveau monde à notre image, nous devons détruire l'ancien, rejoignez nous, ou vous périrez". Après avoir inscrit cela, il chevaucha le dragon qui se trouvait à ses talons, et s'envola.
Nos cinq compagnons qui étaient dans la clairière virent au bout d'un certain temps de gros nuages de fumée noir, ils ressentirent que quelque chose d'horrible venaient de se produire. Ils plièrent leurs affaires respectives et se remirent en route. Après quelques heures de marche, ils découvrirent dans un premier temps les maisons en feu, puis, dans un second, les corps déchiquetés qui gisaient à même le sol.
Certains avaient la tête arrachée, d'autres n'avaient plus de membres inférieurs. Ils se mirent à la recherche de leurs parents, avec de lourds déchirements au cœur ils découvrirent chacun de leurs coté, le corps sans vie de leurs parents. Une grande tristesse naquit au plus profond de leurs entrailles, se demandant pourquoi cela était arrivé, pourquoi ce jour là, pourquoi n’étaient ils pas la pour défendre leur village? Ysméria se releva, tentant d'essuyer ses larmes, elle vit l'inscription gravée sur la porte, appela ses compagnons afin de leur montrer, tous arrivèrent en essuyant leurs larmes. Une fois le message lu, un message se fit entendre dans le vent "Fuyez ces lieux, nos ennemis sont encore proches". Nos cinq compagnons l’écoutèrent avec attention, le vent leur relata ce qu'il venait de se produire. Ashian eu du mal à contrôler ses émotions. De larges flammes se mirent à virevolter autour de lui, créant un faisceau de lumière si intense qu'il en aveugla ses compagnons, ces flammes commençaient à s'élargir de plus en plus, si personne ne réagissait, toute la foret serait consumée en un rien de temps. Triskell n’eut d'autre choix que de porter un coup à Ashian, ce qui fit tomber Ashian dans l'inconscience. Il le porta sur son dos, ils s'éloignèrent hors du village ou du moins ce qu'il en restait. Ils s’arrêtèrent au coucher du soleil. Ils avaient marchés, sans savoir où aller, ils venaient tous de perdre ce qu'ils avaient toujours connu. Ils montèrent un campement avec ce qui les entourait. Ashian se réveilla, le cœur lourd et un mal de tête comme jamais il n'en avait eu.
Triskell le regarda et s'excusa de l'avoir frappé, mais il y était forcé s'il ne voulait pas que toute la foret s'embrase. Ashian accepta ces excuses, et il ne lui en voulait pas. Il avait bien agit au contraire. Ysméria, qui était la plus jeune du groupe, ne parvenait pas à s’arrêter de pleurer, des larmes coulaient le long de ses joues depuis leur retour au village. Azalya tenta de la réconforter du mieux qu'elle le put, mais elle aussi avait un immense chagrin elle venait de perdre, en l'espace de quelques heures, ses parents, ses deux sœurs ainsi que son frère. Ostavion, lui, parvint à cacher sa peine.
Triskell, les regarda tous, un à un, étant l'un des plus âgés, il se sentait responsable de tout les autres. Ce fut Ashian qui le devança, il leur dit : "Nous venons de perdre ce que nous avions de plus chère, notre peine ne s’arrêtera pas du jour au lendemain, mais nous devrons faire avec, et surtout, nous devrons nous entraider plus que jamais, nous devons tenter de rebâtir notre vie. Ceux qui ont périt aujourd'hui sont désormais en paix, ils reposent dans de grandes vallées remplit d'une lumière céleste. Nous n'avons pas le droit de nous apitoyer sur notre sort, nous devons affronter ce drame et trouver l'auteur de cet acte.". Plus il parlait, plus son corps s' entourait d' un halo de flammes rouges. Triskell se leva, regarda Ashian et déclara à son tour :" Nous ne sommes pas de vaillants combattants, mais nous savons communiquer avec la nature, nous savons faire des choses que d'autres ne savent pas faire. Nous devons retrouver ceux qui ont commis ce geste impardonnable, ils doivent être punis. Seul la mort pourra être comparable à l’extinction d'un peuple."

Chapitre 3 :

Azalia, se leva et cria: " Assez! Est ce que vous vous rendez compte que vous voulez mener une bataille contre un ennemis qu'on ne connais même pas. Nous ne savons même pas nous battre!". Triskell répondit:" Nous savons utiliser la magie que nos ancêtres nous ont transmise!". Azalya voulait répondre mais d'un geste de la tête, Ashian lui déconseilla, elle préféra tourner les talons et partir s'isoler au sommet d'un saule pleureur qui se trouvait non loin de leur campement Ashian jeta un regard à Triskell, lui faisant ainsi comprendre qu'il valait mieux s'arrêter la pour ce soir. Il rejoignit Azalya qui contemplait les étoiles en se demandant si ses parents la regardaient depuis la haut. Ashian, grimpa agilement jusqu'au sommet du saule, et s'assit près d'Azalya. Il lui dit :" même s' ils ne sont plus présent physiquement, leurs esprits nous accompagnent toujours. Peut importe ce que tu feras, ils t’épauleront toujours. Un corps peut mourir, mais une âme, elle, est éternelle".
Azalya le regarda, la lune reflétait dans ses yeux couleurs topaze. Il détourna la tête et vit de fines lumières qui s'approchaient rapidement jusqu'à leur campement. Azalya, les avait également vu. Ils descendirent de l'arbre aussi vite qu'ils le pouvaient pour aller prévenir leurs amis. Ils arrivèrent finalement au campement, ils avaient courut à en perdre haleine. Triskell, Octavion et Ysméria les regardèrent en leur demandant ce qu'il se passait.
Azalya qui avaient repris un peu son souffle leur expliqua, ils ne perdirent pas de temps à ramasser leurs effets personnels et à aller se cacher dans les bois qui se situaient derrière eux afin d'observer la scène. Les torches s'approchèrent de plus en plus près du campement. Quand ils arrivèrent sur les lieux, le feu qu'ils avaient éteint récemment fumait encore. L'homme ou la chose qui était en tête du peloton s’arrêta devant le feu fraîchement éteint. Nos jeunes compagnons qui étaient cachés virent une dizaines de soldats qui se tenaient debout derrière cet étrange homme. Ce dernier leva la tête et retira son masque laissant apparaître aux éclats de la lune un visage immonde. Ces yeux étaient jaunes , il avait une mâchoire qui n'avait rien à voir avec celles des elfes ou des humains. Son nez était aplati, ces joues étaient creusées comme si on l'avait frappé au point de briser les os se situant dans cette zone.
La horde de combattant repartie sans trouver de trace des voyageurs qui avaient allumer ce feu. Nos jeunes aventuriers, restèrent cacher encore quelques instant, le temps que les soldats s’éloignent suffisamment afin de ne plus être en mesure des les voir sortir de leur cachette.
Une fois sortie des feuillages, Triskell regarda Azalya en lui disant " En voyant cela, ces soldats et cet immonde personnages, tu crois toujours que l'on devrait rester sans rien faire, fuir comme des lâches." Azalya leva les yeux vers Triskell mais ne répondit pas, elle savait qu'il avait raison.
Ostavion qui avait garder un œil sur l'éloignement des soldats soumit l'idée de se retiré plus profondément dans la forêt afin d'y passer la nuit. Ils acquiescèrent à cette proposition.
Ils partirent se réfugier au cœur de la forêt ou on pouvait y trouver les éclats de la lune qui s'achever sur de multiples rocher, créant ainsi des ombres avec le feuillages des arbres. Au creux de la forêt se trouver une sorte de grotte dans laquel nos compagnons se réfugièrent. Ce n'était certes pas le confort qu'ils avaient connu dans leurs chaumières, mais cela conviendrait parfaitement pour cette nuit.
Durant ce temps la, le bataillon qui étaient venu voir ce feu qu'il avait aperçu au loi, revint a leurs campement se situant non loin du village qui as été décimer quelques heures auparavant, dans ce campement, on pouvait distinguer de multiples tentes, certaines abriter des hommes en cuirasses, d'autres d'étranges créatures semblable au chef de bataillon, d'autres créatures, qui elles été vêtu d'une cuirasse plus épaisse que les soldats humains, leurs carrures était imposante, leurs tailles est supérieur a celle de tout les membres que l'ont peut croiser sur ce campement, au cœur de ce campement il y avait une tente qui paraissait plus grande que les autres, des tissu de soie rouge qui la faisait ressortir des autres tentes qui avait une couleurs plutôt jaune ocre a la lumière du soleil.
Un étrange personnage sortie de cette tente afin d'accueillir le bataillons qui revenez de sa surveillance. S'exclama d'une voix forte : " Qu'avez vous découvert autour de ce champs de ruines que nous avons bâti ?". Le chef du bataillon ôta son casque et répondit en inclinant la tête avec respect : "Nous n'avons trouver aucune âme qui vivent, seulement des champs ravager, et un étrange feu encore fumant, nous n'avons trouver personnes au alentours de ce feu."
"Avez-vous au moins fouillez les environs pour vous en assurer ?" rétorqua ce qui semblait être le monarque de ce campement.
"Nous avons effectuer une fouille sur environ 1km sans trouve âme qui vivent" répliqua cette créature, en étant conscient qu'il avait faillit a son devoir en n'envoyant aucun de ses membres fouiller les environs.
L'homme sembla satisfait, fit un signe de tête pour indiquer que les troupes pouvait disposer, il retourna dans sa tente, en y rentrant on pouvait y découvrir ce qui lui servirez de lit, de longues branches de chêne, entremêler a des branches d'if, le tout recouverts par une grande toile de soie doré.

Chapitre 4 :

Le campement devint de plus en plus calme, les feu se consumèrent petit à petit, jusqu'a ne former qu'un fin filet de fumée.
La nuit se déroula dans un calme total, pas un bruits, seul le vent dans les branches créant de légères sonorités.
A l'aube nos jeunes orphelins sentirent la douce brise leurs caresser les joues , ce fut Azalya qui se leva en première, voyant que les autres dormez encore, elle décida d'aller cueillir quelques fruits dans la clairière à coté de la grotte ou il avait passer la nuit, elle puisa un peu d'eau dans une peau en cuir quel transforma en gourde a l'aide des éléments de la nature, et de la magie elfique. Lorsqu'elle revint Ashian et Ostavion été assit en train de discuter de ce qui c'était produit la veille, voyant Azalya, il se levèrent afin d'aller l'aider a transporter les fruits qu'elle venait de cueillir.
Ils réveillèrent en douceur Triskell et Ysméria afin qu'il mange également, le repas se passa plutôt bien, ils se déplacèrent jusqu'au cours d'eau qui se situer non loin d'eux afin de se laver le visage.
En arrivant au cours d'eau, Ashian voulut changer les idées du groupe, et se jeta sur Triskell afin de le pousser dans l'eau, une bataille d'eau commença alors entre Triskell et Ashian, Ostavion se joignit a eux, Ysméria lui emboita le pas, Azalya se jetant aussi dans la mêlée.
Après s'être amuser quelques instant dans le cours d'eau nos jeunes compagnons allèrent s'étendre dans l'herbe afin de se sécher, insouciant du danger qui pouvait surgir a tout instant.
Ysmèria, remarqua dans l'herbe non loin d'elle un petit animal qui sembler profiter lui aussi du soleil, de nature curieuse elle s'avança près de cette petite boule de poil, lorsqu'elle arriva près de lui elle vit que l'animal été blesser a la pattes, elle décida d’appeler Ostavion afin de soigner cet animal, Ostavion arriva, examina le petit animal, regarda la plaie, il sortie une petit fiole d'une couleur turquoise, versa un peu de ce liquide sur la plaie, l'animal gémit un petit instant, puis cessa, la plaie commença à se refermer, bien qu'Ysmèria connaissait les talents de guérisseur d'Ostavion, elle n'en avait jamais vu les effets par elle même.
Ostavion remarqua qu'après avoir refermer la plaie du pauvre animal, ce dernier avait une tache noir sur le front, il tenta de la lui retirer mais sans succes cela devait faire partie de ses poils, le reste de son corps avait des poils couleurs sable, des petits yeux en amandes, rappelant celle d'un chat, mais l'animal été trop grand pour être un simple chat, ne se posant pas plus de question il retourna auprès des autres, laissant Ysméria avec cette étrange créature, Ysméria plongea son regard dans celui de l'animal, soudain des images si mirent a virevolter dans son esprit, sans trop comprendre ce qui se passer elle lacha l'animal rapidement, les images cessèrent dès lors, Triskell arriva au pas de courses pour demander a Ysméria ce qu'elle avait, elle ne lui répondit pas de suite, encore sous l'effet de surprise de ce qui venait de se produire, elle recouvra ses esprits et s'exprima : " Au travers de cet animal j'ai put voir ce qui lui est arriver", Ostavion la regarda avec surprise car lui même avait
toucher l'animal mais rien ne c’était produit, il la laissa continuer afin de comprendre ce qui pouvait se passer.
Ysméria leurs décrivit ce qu'elle avait vu, elle expliqua que l'animal avait fuit les lieux d’où ils vivaient a cause d'étrange créature volante.
"Ce sont surement les mêmes que celle qui ont attaquer le village" insinua Triskell.
Ysméria ne dit rien et continua : "J'ai put voir qu'il avait voyager depuis déjà quelques jours, son espèce a été décimer, il est surement l'un des seuls à avoir réussit à s'échapper".
"Comment a t'il put se blesser ainsi a la pattes ?" Demanda Ostavion qui l'avait soigner quelques minutes auparavant.
"Je ne sait pas, j'ai eu peur quand j'ai vu ces images passer dans mon esprit" lui indiqua Ysméria en baissant la tête.
Azalya entoura Ysméria dans ces bras pour la réconforter et constata que le petit animal été toujours la, debout sur ces pattes arrière ce qui surprit le groupe.
"Co...Comment est-ce possible ?" s'intrigua alors Ashian, qui n'avait jamais vu d'animal capable de le faire.
Le petit animal retomba sur ces pattes avant et s'approcha d'Ashian, ce dernier entendit une voix dans sa tête, il tourna et chercha d’où venait ce prodige. Il baissa alors les yeux vers l'animal, Ashian posa un genou a terre, a ce même moment la voix recommença et lui dit : " Oui c'est bien moi".
Ashian sursauta a nouveau, l'animal poursuivit : " Je suis une créature issu de la magie des humains, je suis capable de transmettre mes pensées directement dans l'esprit d'une personne, ce qui me permet également de parler avec."
Ashian, répondit de vive voix : " Que c'est t'il passer exactement avec les créatures de ton espèce ?".
L'animal qui avait compris lui répondit : " Un étrange homme, vêtu d'une cuirasse noir et dorée, portant un symbole que je ne connais pas, est arriver non loin du village humain ou moi et les miens vivions, il as donner l’ordre à plusieurs de ces créatures ailées de détruire toute trace de vie, qu'elle soit humaine, magique ou encore sylvestre."
Ashian en resta sans voix, qui diable était capable d'une tel calomnie,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ashian, l'orphelin d'un eden disparu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eden District Blues
» [VENDU] Cab Eden D115
» Journal d'un disparu ( Janacek)
» NOUVEAU - Winter In Eden (Metal Symphonique avec chanteuse)
» South of Eden ( Mitch Malloy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famakna Food :: Zaap du Coin des Bouftous :: Antre du floodeur fou [HRP]-
Sauter vers: