Famakna Food

Le forum officiel de la Famakna Food (Guilde à vocation Roleplay et animation présente sur le serveur Hyrkul (Dofus) en [4, 8])
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ♣ La Gazette d'Astrub

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gazette d'Astrub
Balayeur du resto
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Classes :
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: ♣ La Gazette d'Astrub    Sam 14 Aoû - 11:05

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Bonjour à tous chers lecteurs, et permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue dans mon merveilleux journal. Que vous soyez un ancien fidèle lecteur de mes chroniques ou alors un petit nouveau, c'est avec grand plaisir que je reprend pour vous mon activité. Au fil des pages de la Gazette (qui étaient jusque là éparpillées au quatre coins du restaurant et maintenant réunies dans ce recueil) je me ferai une joie de vous livrer les nouvelles fraiches, des plus incoyables évènements jusqu'au scandales les plus croustillants.

J'avais cessé mon activité pour pouvoir me consacrer à plein temps à mon emploi de secrétaire en chef au sein du Restaurant Famakna Food, mais l'arrivée de nouveaux membres me permet à présent de me consacrer à mi temps au journalisme et j'ai désormais tout le loisir de dénicher les meilleurs racontars et potins.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Bien évidemment je n'ai rien contre le fait d'être aidée dans ma tâche et mon équipe de journalistes est prête à s'enrichir de nouveaux rédacteurs, publicitaires, et autre paparazzi. Pour ce faire n'hésitez à envoyer vos lettres de motivations au journal ou encore auprès de notre merveilleuse rédactrice en chef, à savoir moi-même.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Que vous désiriez faire partie de l'équipe, que vous vouliez proposer une idée d'article, ou encore que vous ayez un scoop formidable à nous divulguer n'hésitez pas à nous contacter par les moyens suivants:

- courrier à l'adresse "Gazette d'Astrub", restaurant Famakna Food
- courrier à l'attention de "Lydie Haute", restaurant Famakna Food

Notre rédactrice en chef, à savoir moi-même se fera également un plaisir de vous rencontrer en interview ou en rendez-vous aux alentours de la contrée d'Amakna.




Je vous souhaite à présent une exellente lecture !

Lydie Haute, rédactrice en chef de la Gazette d'astrub et secrétaire en chef du restaurant Famakna Food.


Dernière édition par Gazette d'Astrub le Sam 28 Juil - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gazette d'Astrub
Balayeur du resto
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Classes :
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: ♣ La Gazette d'Astrub    Sam 14 Aoû - 13:42

Rebondissement dans l'affaire de l'Ordre Souverain des Sorceleurs !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

C'est la grande nouvelle de la semaine dans la rubrique criminologie et politique. Nous apprenons un stupéfiant rebondissement dans l'affaire haletante que vous avez été nombreux à suivre avec attention. Dans une édition spéciale consacrée au tristement célèbre Ordre Souverain des Sorceleurs, nous vous conterons chaque avancée de notre enquête. Il est en effet de notoriété publique depuis quelques heures seulement, la rumeur se propagrant dans Amakna comme une trainée de levure, que le sombre Gorzil Von Flambée, baron déchu surnommé la bête du Nord vient de déposer sa démission de la direction de l'Ordre. Ses trois principales complices ne sont pas en reste, j'ai nommé Cerise Cruelle, Dame Ned, Hepzibah Von Flambée (dite la Peste de l'Ouest), puisque qu'elle viennent de faire savoir dans une annonce placardée à la porte du quartier général de l'Ordre que celui-ci fermait pour une durée indéterminée. Sans plus attendre, tous les détails de ces incroyables évènements.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Cette affaire étant tant riche en rebondissement et retournements de situation complexes, il est nécessaire de vous donner, chers lecteurs de plus amples détails sur les faits passé de l'Ordre Souverain des Sorceleurs. Nous vous renvoyons donc à nos précédents articles ainsi qu'à d'autres informations en notre possessions (d'une grande fiabilité, celà va sans dire).

Maisial 639 : Troisième Renaissance de l'Ordre Souverain des Sorceleurs.
D'après nos sources, c'est à cette période que que l'OSS de l'ère moderne a repris ses activités. Comme nous pourrons le voir ci-après ils démarrèrent fort en forçant quelques mois plus tard, la chambre privée du Roi Allistair en personne.

Fraouctor 639: De nombreux rebondissements dans l'évolution de l'Ordre Souverain des Sorceleurs.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]. Suite à leur capture, de nombreux Sorceleurs réussissent à s'échapper de la prison d'Amakna.

Interview exclusive de Neradoc, père d'une jeune Sorceleuse, dont les confidences apportent de précieuse informations quant à l'OSS.

Novamaire 639: Fin supposée de l'ordre Souverain des Sorceleurs.
C'est dans un formidable coup de maître que la Milice Royale, commandée alors par feu Earlendil réussit à mettre en déroute les hors-la-loi et capture un membre de valeur, à savoir Hepzibah Von Flambée en personne, la soeur de Gorzil. Plus de détail dans notre interview.

Suite à cela un calme apparent est survenu concernant les agissements de l'Ordre. Rejoint par le triste sire et actuel pirate Orcrist, l'Ordre se lança dès le printemps dans de nouvelles viles activités.

Printemps 640: La poignée de Sorceleurs restant s'allie avec le féroce équipage des Pirates Escofixéens, dirigée d'une poigne de fer par la sanguinaire Harissa Crifix. Ensembles ils vont à leur tour effectuer un coup d'éclat sous le nez de la Milice Royale.

Flovor 640:

Capture de la chef Mercenaire Ninette
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien], dont le meneur en personne, Maître Pandouf.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Par la ruse et par une audacieuse prise d'otages, Gorzil et Cerise (déguisé sous les faux-noms de Gonzague Von Friture et Celeste Crokette) parviennent à libérer leur complice détenue dans les géôles de la Milice Royale.

On suppose que c'est peu après que la fourbe Dame Ned fit son entrée en tant que diplomate au sein de l'Ordre Souverain des Sorceleurs.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]: Les Sorceleurs Alliés aux Pirates concluent un pacte d'entante et d'entraide avec la Famakna Food, à la surprise générale. On les soupçonne fortement d'avoir su corrompre les membres du conseil Foodien.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Sans plus attendre maintenant, le récit de la nouvelle que vous attendez tous ! Voici les faits comme ils fort probables qu'ils se soient déroulés ce matin. Un jeune bûcheron (qui désire conserver l'anonymat) s'est présenté ce matin au quartier général de la Milice du château d'Amakna pour informer les gardes d'un fait étrange. Passant comme chaque matin devant la chaumière de la scierie (rappelons que c'est le quartier général présumé des quatres membres pillers de l'Ordre) ce bûcheron entand des bruits étrange en provenance de la maison (malheureusement nous n'avons aucune information sur la nature de ces "bruits"). Connaissant la mauvaise réputation de la demeure et le danger que l'on y puit courir, notre brave homme se cache dans les fourrés. Qu'elle n'est pas sa surprise quand il découvre trois silhouette sortir en trombe de la maison chargée de sac, et enfourcher rapidement les dragodindes attachées à un arbre. Il affirme avoir vu la dernière placarder un avis sur la porte. Je me suis intéressée de près à la nature de ces étranges personnes mais n'ai pu obtenir que peu d'informations. D'après mes sources elles étaient agiles, de taille moyenne, et de forme humanoïde. Ceci peut déjà exclure les Eniripsas, Enutrofs, et autre Xélors car l'étude du sol n'a pas montré qu'il avait été fait usage de sandales titudes.

Concernant le parchemin il a été aussitôt réquisitionné par la Milice du Roi pour être étudié. Les gardes ont seulement déclaré qu'il était question de fermeture de l'Ordre et ont promis que le parchemin serait remis à sa place dans la soirée, il faudra donc s'armer de patience pour en savoir plus.

Nous n'avons à l'heure actuelle aucune idées, ni de qui étaient ces personnes, ni quel était leur but mais la Gazette d'Astrub révèle en exclusivité ses hypothèses. Nous pensons d'une part qu'il s'agit des complices de Gorzil à savoir Hepzibah, Cerise, et Dame Ned et d'autre part qu'elle préparent un mauvais coup, peut-être quelconque vangence on parle déjà de trahison mais il est impossible d'en savoir plus. Les trois demoiselles sont en tout cas activement recherchée. (enfin, c'était déjà le cas avant cette affaire).

Mais vous vous demandez certainement comment nous pouvons être sûr de la démission de Gorzil Von Flambée de son poste de meneur. Pour ne rien vous cacher nous n'en sommes pas sûr justement, (mais quand même presque sûrs) mais il est trés possible qu'il ait confié ce fait à la pirate Harissa Crifix. Nous cherchons également la Dame Pirate dans le but d'obtenir une palpitante interview. En attendant ce témoiniage poignant nous ne pouvons encore une fois que conjeturer. Gorzil a été vu à plusieurs reprise remontant la forêt puis la campagne d'Amakna et traversant le pont du château d'Allistair. Il loge sans doute dans une mauvaise taverne ou encore une de ses planque, ruminant de sombres projets et c'est pourquoi nous recommandons bien à la population Amaknéenne de se tenir sur ses gardes. Voici maintenant un peu plus d'informations quant à son périple matinal. Dame Marie Décembre, la célèbre érudite affirme qu'il est passé devant la bibliothèque peu avant les coups de 11 heures. Cependant une marchande de chachas a déclaré aux enquêteurs avoir vu Gorzil Von Flambée près de l'Eglise vers 11h30, ce qui laisserait à supposer qu'il a trainé longtemps dans les parages. Cependant, deux passants affirme avoir vu le fugitis l'un a Astrub vers 14 heures, l'autre à la taverne d'Amakna aux alentours de 13h45. De son coté, un fils de pêcheur a confié avoir vu courir un grand Ecaflip noir sur le pont du château d'Allistair en début d'après-midi (le gamin est formel car il avait déjà déjeuné). Enfin un paysan de Nhilhs nous révèle: "J'ai vu passé messire la Bête du Nord lorsque je prenais une bière devant le restaurant Famakna Food. Il était un peu plus de midi. Ou alors un peu moins. Et puis il me semble que je l'ai vu à nouveau lorsque j'en étais à ma quinzième bière, soit un quart d'heure plus tard environs.
Tout celà est trés confu mais une chose au moins est certaine: Gorzil Von Flambée était dehors ce matin même du 14 fraouctor 640.

Voilà tout ce que nous savons pour le moment. Un autre détail fait surface concernant ces faits troublants. Comme chacun sait, Gorzil devait épouser sa fiancée qui n'était autre que Dame Cerise Cruelle (ou Céleste Crokette, selon la situation), dans le temple de Rushu, au fin fond des landes de Sidimote. La cérémonie devait être suivie de grandes festivités en Brâkmar. Qu'en sera-t-il de ce mariage ? Le mystère reste entier, et les brâkmarien qui se réjouissaient d'une telle fête devront faire preuve de patience, l'avenir répondra certainement à cette épineuse question.

C'était la suite de la grande enquête de Lydie Haute, rédactrice en chef et envoyée spéciale. A suivre, le portrait de la semaine "Gorzil Von Flambée, la Bête du Nord" ainsi que la lettre de la porte de la chaumière de la scierie.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Intéressons-nous maintenant de plus près au tristement célèbre Gorzil Von Flambée, baron déchu dit la Bête du Nord. Bien sûr c'est un individu trés discret et mystérieux mais personne ne résiste aux griffes de nos enquêteurs. Né dans une famille noble brâkmarienne, mais malheureusement sans le sous, le jeune Gorzil fréquente l'Institut Universitaure des Flammes Maléfiques, où il apprend à manier l'élément feu mais il reçoit également une éducation de mage noir. Piètre élève il préfère passer son temps à élaborer de mauvaises combines en comagnie de ses soeurs (Hepzibah et Herbasha Von Flambée) et de quelques complices que l'on retrouvera plus tard dans l'Ordre.
Malgrès tout il réussi à empocher un diplome et voyage beaucoup afin d'améliorer sa connaissance du monde. Il monte avec Hepzibah un petit commerce de viande d'origine douteuse qu'il installe de les quartiers bouchers de brâkmar, ce qui lui vaudra un autre de ses multiples et inquiétants surnoms: le Baron Boucher.
On ne sait pas exactement quand Gorzil à hérité de la direction de l'Ordre Souverain des Sorceleurs, mais on sait précisément que c'est sa mère, la mystérieuse Setha Von Flambée qui lui a légué la clef du manoir en ruine ainsi qu'un cofret contenant des soit-disantes reliques. Dès lors, on en sait un peu plus sur sa mauvaise vie, cf notre précédent article.

Nous joignons un portrait de la Bête du Nord mais voici sa description précise: de grande taille, le pelage noir et l'air féroce, souvent habillé de pauvres haillons pour tromper les gens mais parfois revêtu de somptueux habits, Gorzil Von Flambée fait trembler rien que par son apparence. Les gens qui l'ont connu le disent cruel, hautain, sombre et inquiétant. Rappelons à nos lecteurs qu'il est toujours poursuivi par la police et que si vous l'appercevez vous devez impérativement avertir les autorités !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gazette d'Astrub
Balayeur du resto
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Classes :
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: ♣ La Gazette d'Astrub    Jeu 28 Oct - 12:25

La Malédiction d'Halouine !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Eh oui chers lecteurs, c'est elle comme chaque année, la terrible malédiction d'Halouine est de retour. Malgrès cette récurrence, nombreux sont les jeunes et naïfs aventuriers à se faire piéger et la peste orange ou citwouillite a déjà fait un bon bombre de victimes. Mais ne paniquez pas car dans ce spectaculaire article, toutes les informations concernant ce triste évènement vous seront dévoilées, et vous aurez toutes les cartes en main pour affronter ce mal d'Octoillard. Nous vous recommandons de vous montrer trés vigilants si vous partez chasser le bouftou ou le tofu, car en effet il risquerait de vous arrivez de fâcheuses mésaventures...

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Voici les origines de la malédictions, comme on les trouve dans les vieux grimoires d'histoire. Mais faut-il accorder crédit à ces vieux écrits ? En exclusivité, la Gazette d'Astrub a décodé pour vous cette légende et nous avons démêlé le vrai du faux !

Tout a commencé avec un concours... Il n'y a pas si longtemps, dans une région pas si loin de chez vous, s'organisait le concours de la plus grosse Citwouille cultivée au purin de Porkass. Extrêmement renommé chez les paysans et les amateurs de Citwouilles de la région, ce concours était un tremplin vers la richesse pour tous les cultivateurs de cette succulente cucurbitacée. En effet, remporter la victoire, c'était l'assurance d'obtenir le monopole du commerce de Citwouilles pour l'année à venir.

Cette année-là, la concurrence était rude, et nul n'était en mesure de faire des pronostics assurés sur l'issue de la compétition. Parmi les favoris, on reconnaissait cependant et on attendait beaucoup de la performance d'Halouine. L'homme était en effet le vainqueur des quinze précédentes éditions du concours. Il avait l'habitude de clamer qu'il était tout simplement le plus grand cultivateur de Citwouilles de tout le continent... et personne ne trouvait quelque chose à y redire. Malheureusement pour le champion de la Citwouille, ses récoltes étaient en retard cette fois-ci, et ses Citwouilles loin d'être arrivées à maturité. En vérité, ses champs n'étaient remplis que de ridicules et minuscules Citwouilles. Il allait être la risée de ses confrères, et risquait de perdre à jamais ce qui constituait son unique richesse... Halouine ne pouvait pas l'accepter.
Ce que les gens ne savaient pas forcément, c'est que même un métier aussi accaparant que celui de paysan laisse du temps libre pour les loisirs. Et le loisir d'Halouine n'avait rien de commun : le vieux paysan était devenu quelques années plus tôt l'apprenti d'un Bwork Mage.

Effrayé par sa défaite à venir, et refusant catégoriquement de retourner à la médiocrité des paysans de bas étage, Halouine fit appel à ce Bwork Mage pour qu'il tente une incantation inédite sur ses Citwouilles. Le résultat ne se fit pas attendre. En l'espace de quelques secondes, le champ d'Halouine prit une teinte orange prononcée...
Il voyait ses Citwouilles grossir, grossir, grossir.... jusqu'à devenir si énormes qu'on aurait pu les confondre avec l'arrière-train d'une Mama Bwork. Halouine ne tenait pas seulement la victoire : il était sur le sentier de la gloire !

Quand vint le grand jour du concours, les délibérations furent courtes. Aucun paysan n'arrivait à la cheville d'Halouine : on lui décerna une fois de plus le trophée de la Citwouille d'or.

Après le concours venait la fête, et Halouine savourait fièrement sa victoire entre deux bières tout en clamant avec arrogance sa supériorité et son talent. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que la magie Bwork serait à double tranchant, et que la croissance des Citwouilles n'était pas le seul effet de l'incantation de son maître... Pendant qu'il s'égayait, d'innocents Bouftous, attirés par l'odeur de ces grosses et juteuses Citwouilles, étaient venus dans son champ pour s'offrir un festin. Les pauvres bêtes furent alors instantanément transformées en des créatures difformes et hideuses... Paniqués et enragés par leur nouvelle apparence, les Bouftous semèrent la panique dans la fête et communiquèrent à tous leur terrible malédiction ! Il suffisait d'un seul contact avec les bêtes pour se retrouver transformé à son tour !
La panique finit heureusement par s'estomper, et les jours passant, on constata que les transformations étaient temporaires... Par ailleurs, on découvrit par le plus grand des hasards (un enfant qui tenta de se cacher dans une Citwouille vidée) qu'on pouvait échapper au sort en portant une Citwouille saine sur la tête. Les voies du Bwork Mage sont impénétrables... Et on ne s'en plaint pas.
La tricherie d'Halouine fut démasquée, et son association avec le Bwork Mage condamnée. Le célèbre paysan fut banni à jamais d'Amakna : il prit la fuite. Nul ne sait où il alla, ni ce qu'il devint... Mais chaque année depuis lors, quand l'anniversaire fatidique de sa dernière et honteuse victoire approche, on sent à nouveau sa présence, invisible, qui pèse sur Amakna... et sa malédiction qui frappe à nouveau les créatures de la région !
Voilà pourquoi on ne s'étonne plus, à cette période de l'année, de croiser des aventuriers à l'allure ridicule qui confondent les Citwouilles et les chapeaux.


Après un examen attentif de la légende la Gazette a relevé quelques incohérences. Il est en effet peu probable qu'un imbécile de bwork mage, qui sont rappelons-le, des créatrues primitives aux pouvoirs trés limités, ait pu faire naître une malédiction aussi puissante. De même l'idée qu'un humble cultivateur de citwouille puisse être l'élève d'un bwork mage est loin d'être crédible. Mais alors,

QUE S'EST-IL REELLEMENT PASSE ?

Nous avons enquêté et, au vu des faits et avec un peu d'imagination il s'avère que l'hypothèse suivante devient hautement plausible. Premièrement la malédiction a trés vraisemblablement été jetée par un puissant mage mais qui donc ? Sans doute pas Halouine en personne et ce, pour deux raisons: les Xélors sont trés mauvais en malédictions et comme ils sont intelligents, Halouine aurait tout de suite su qu'il riquait d'être disqualifié si il était accusé de tricherie. On peut donc en conclure que cette malédiction n'avait pour seul but que celui de faire disqualifier Halouine. Les disciples de Sadidas étant les protecteurs de la nature, il semble évident que le sortilège a été lancé par l'un d'eux, qui d'autre aurait pu être assez doué dans ce domaine pour en faire autant ? Reste à trouver le véritable coupable: en fouillant dans les archives de la guilde "Les Potes Hirons", nous avons découvert que leur ancien trésorier, à savoir un Sadida dénommé Ekin, fut, tenez-vous bien chers lecteurs, le beau-frère d'Halouine ! Le coupable est donc tout trouvé, et, bien que les preuves viennent à manquer, la Gazette se glorifie d'avoir éclairé cette sombre affaire !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Venons-en maintenant à la fameuse méthode miraculeuse pour se préserver de la malédiction. Soucieux de son efficacité nous l'avons testé et nous sommes au regret de vous informer que les résultats sont trés décevants. Soyez-en avertits, vous couvrir la tête d'une citwouille même lavée à l'eau bénite, ne vous garantira en rien d'échapper à la malédiction, vous aurez tout plus l'air idiot et vous sentirez la soupe de courge. C'est pourquoi la Gazette est heureuse de vous proposer un remède aussi révolutionnaire qu'efficace, mis au point par le célèbre professeur Tournebroche. Si vous voulez pouvoir être immunisé du mal orange, suivez ces indications à la lettre:

- Sacrifiez au coucher du soleil un chienchien noir
- Arrachez-lui le coeur que vous placerez dans un sac en peau de mulou
- Refermez-le soigneusement avec de la ficelle de lin qui aura mariné pendant douze jours dans du Friswein
- Portez le pendentif à votre cou toutes les heures paires des jours impairs des mois pairs (on s'y perd)

Vous pouvez être sûrs que grâce à ce traitement, la malédiction d'Halouine ne vosu atteindra pas !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Comme chaque année les quelques jours troublés qui entourent le 31 Octoillard donnent lieu à de nombreuses festivités. Nous vous avons concocté un agenda des évènements importants qui se dérouleront cette semaine !

- Le 29 Octoillard à 15h au sein du marché couvert d'Astrub la Gazette d'Astrub en partenariat avec le Comité de Lutte Contre les Erreurs Judiciaires assurera un après-midi de soutien à Halouine. Venez nombreux signer une pétition pour que la vérité soit faite ! Une conférence sera donnée par Lydie Haute sur l'importance de rétablir la vérité.

- Le 30 Octoillard à à partir de 10h à la bibliothèque de Frigost, le professeur Tournebroche dédicacera son livre "Comment vaincre une haleine de Kanigrou ?" paru aux éditions Feuillesdechou. N'hésitez pas à venir vous procurer ce merveilleux ouvrage ! Les 10 premiers remporteront chacun une amulette protectrice de la malédiction d'Halouine. Pour les autres, il vous faudra suivre le mode opératoire détaillé ci-dessus.

- Le 30 Octoillard à partir de 17h, la Famakna Food vous convie à son grand banquet d'Halouine (Restaurant du Château d'Amakna). S'y déroulera un concours de déguisement et de contes. Menu spécial.

- Le 31 Octoillars à 14h, la Confrérie du Dragon donne également un banquet d'Halouine dans sa maison de Bonta. Si vous n'avez rien d'autre à faire, vous pourrez aller y faire un tour. On pourra y déguster également un menu spécial et également participer à un concours de costumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gazette d'Astrub
Balayeur du resto
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Classes :
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: ♣ La Gazette d'Astrub    Dim 27 Nov - 9:28

Le Clan Erian Tierce, au plus mal ?

Par Lydie Haute, Rédactrice en Chef

C’est avec une grande joie, chers lecteurs que je vous annonce la remise en route de votre journal favori. Et pour partir d’un bon pied, il me semble qu’un bon scandale bien juteux semble s’imposer, ce dont vous conviendrez, j’en suis sûre ! Intéressons-nous aujourd’hui au Clan de mercenaires des Erian Tierce, dont vous connaissez tous le nom. Il semble qu’une vague d’étranges évènements soit venue secouer cette organisation paisible qui ne nous avait guère habitués à tant d’agitation.

Cela n’aura échappé à personne, la direction du Clan, que soit dit en passant le journal soupçonne fortement d’être une dictature déguisée, vient de passer aux mains du dénommé Encelade, et ce après de multiples rebondissements. Tout a commencé avec la « disparition mystérieuse » de celle qui dirigeait le Clan depuis de nombreuses années, l’Osamodette Ninette à la sulfureuse réputation. Le sobre message d’annonce de passation du pouvoir délivré par le Clan n’en révèle guère plus. Le fait est que Ninette, qui était plus connue pour ses frasques (aventures sentimentales multiples, beuveries, usage abusif de fouet) que pour ses actions au sein du Clan, n’a plus donné signe de vie depuis fin Octoillard. Rappelons qu’elle avait quitté précipitamment sa guilde, les Love and Prawn dont la réputation également n’est plus à faire. De même son frère, le décadent Krazanova, a été évincé il y a plusieurs mois du Restaurant Famakna Food, comme nous le confirme notre source au sein du Restaurant qui a préféré rester anonyme, Saphir l’Éthylique. Pandouf n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. Quant à la cousine de la famille, la tristement célèbre pirate Harissa Crifix, elle croupit toujours dans les geôles d’Amakna. Qu’en est-il donc de l’ex-dirigeante du Clan ?

C’est en exclusivité pour vous, chers lecteurs de la Gazette d’Astrub, que nous sommes en état de vous révéler que la thèse du meurtre est loin d’être écartée. En effet, les deux membres du Clan que la Gazette a interrogé ont bien volontiers reconnu qu’une enquête pour assassinat avait été menée par leurs soins (on ne s’étonne donc pas qu’elle n’ait débouché sur rien). La supposition qui prédomine est donc l’élimination de Ninette par un tiers (le comble n’est-ce pas ?). Concentrons-nous sur cette idée.

L’histoire de la succession à la tête du Clan est un brin complexe. Apparemment Ninette avait nommé comme successeuse une consœur Osamodas, sa voisine brâkmarienne, j’ai nommé Jena Lutin. Celle-ci après quelques semaines d’exercice du pouvoir a préféré se retirer du Clan, laissant les clefs de la caserne au Féca Encelade. Nous avons questionné ces deux derniers.

Pour faire un portrait rapide de Jena Lutin, nous dirons que c’est une femme inquiétante, hautaine, qui ne dissimule même pas ses pulsions violentes. En effet, elle avoue avoir quitté le Clan du fait de son dépit à ne pas pouvoir, je reprends ses termes, « cogner sur les recrues ». La nomination d’une telle personne laisse quelques doutes quant à la santé mentale de Ninette. Jena Lutin semble être quelque peu désintéressée du Clan, ainsi que de la mort, ou plutôt de la présumée mort, tout du moins de la disparition de sa prédécesseur. Elle soulève rapidement la thèse du meurtre avant de livrer le nom d’un suspect, à savoir Cuumon, le meneur-même de la guilde Love and Prawn peu soupçonnable si vous voulez mon avis. Nul doute que l’enquête a été sévèrement bâclée.

MAIS NE L’AURAIT-ELLE PAS ÉTÉE VOLONTAIREMENT ?

Encelade s’est montré tout aussi hautain que Jena Lutin, si ce n’est qu’il s’est muré dans un silence qui en dit long concernant l’affaire du meurtre. Pourquoi n’avoir rien voulu dire alors que Jena Lutin a bien volontiers livré les informations de l’enquête ? C’est la grande question qui émerge. Encelade ne semble nullement regretter la disparition de Ninette (comment lui en vouloir quand on constate la politique désolante de cette dernière), et a hérité de Jena Lutin le grade de Grand Maître Suprême du Clan. Cela fait plus d’un mobile de meurtre me semble-t-il. Pourquoi aller chercher un suspect à l’autre bout du Monde des Douze alors qu’il s’en trouve au sein même du Clan ? Cela va sans dire que les responsables de l’enquête émanant du Clan ont exclu cette question. Mais la Gazette se permet de s’interroger sur cette hypothèse. Le Clan avait en effet plutôt intérêt à se débarrasser de Ninette, tout comme la Famakna Food avait intérêt à se débarrasser de ce bon à rien de Krazanova. Peut-être retrouvera-t-on leur corps incessamment sous peu ?

Le fait est qu’Encelade se retrouve désormais à la tête du Clan. La Gazette s’est intéressée de près à la situation de ce dernier et autant vous dire de suite que ce n’est guère réjouissant. Sur cette question également, nous avons interrogé Madame Lutin et Encelade.

Jena Lutin, désormais extérieure du Clan a pu exposer sans langue de bois l’étendue des dégâts. Elle déplore vivement la situation catastrophique, les recrues d’une nullité totale et l’incompétence indiscutable des recruteurs. On peut comprendre pourquoi elle n’est pas restée longtemps à son poste.

Encelade étant comme nous l’avons dit désormais le chef du Clan est resté plus mesuré dans ses propos, mais inutile de se voiler la face, la situation est on ne peut plus claire. Il la qualifie de mauvaise passe mais comme étant en train de se relever, ce dont nous doutons très sérieusement.

Enfin, pour avoir un avis extérieur nous avons interrogé une cliente (prise au hasard cela va de soi) du Clan, Lady Lima, et à la question « que pouvez-vous nous dire des prestations du Clan », son silence en a dit long sur son opinion.

Même si le journal a pu éclaircir cette obscure situation, nous sommes néanmoins contraints de rester sur notre faim quant à la question de savoir ce qu’il est advenue de Ninette. Peut-être les réactions soulevées par cet article aideront les dirigeants du Clan à délier leur langue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gazette d'Astrub
Balayeur du resto
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Classes :
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: ♣ La Gazette d'Astrub    Dim 4 Déc - 17:58

« Ces présomptions sont fausses ! » déclare Cuumon

Par Lydie Haute, Rédactrice en Chef

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Désireux de faire éclater la vérité, c’est avec insistance que les deux concernés par mon précédent article, le chef des Mercenaires Encelade, et le meneur de la guilde Love and Prawn, Cuumon m’ont requis un entretien, entretien que je leur ai accordé bien volontiers !

En effet après avoir interviewé madame Lutin (ou serait-ce Lupin ?), je confié qu’une enquête avait été menée par le Clan sur le compte de Cuumon, beau Sram ténébreux, ce qui sous-entendait qu’il était soupçonné du meurtre, ou du moins du présumé meurtre de l’ex-chef Tiercenaire, Ninette.

Cependant, les témoignages recueillis lors de mon entrevue avec Cuumon, Encelade et une représentante de la Famakna Food, Feather, viennent largement contrecarrer les paroles de Jena Lutin. En effet, Encelade dément toute enquête exécutée par le Clan. D’après lui, c’est Jean Lupin, qui aurait agi de façon tout à fait unilatérale dans cette entreprise. Cuumon parle de harcèlement. Mais quel était le but de cette dernière, sachant que Cuumon est un coupable bien improbable ? A la lumière de cet entretien, reprenons les faits de la disparition de Ninette.

D’après les membres du Clan, Ninette n’aurait plus donné signe de vie du jour au lendemain, et c’est lors d’une permanence que Jena Lutin a fait son apparition première. Elle ne détenait qu’un simple papier manuscrit selon lequel sa voisine Ninette la nommait chef du Clan. Comme chacun le sait, les épreuves pour devenir un Tiercenaire confirmé sont multiples, et Ninette, en sa qualité de dirigeante exemplaire comme nous l’avons déjà souligné, était très à cheval sur le règlement du Clan. C’est donc un premier indice en faveur de la thèse du complot. Pourquoi Ninette aurait-elle nommé cette pure inconnue pour la succéder à la tête du Clan ? De plus comme elle l’a elle-même avoué, Jena Lutin est originaire des bas-fonds de la cité Brâkmarienne, détail déplaisant pour un Clan qui se targue d’incarner la neutralité. Il est évident que ce parchemin suspect a été soumis à de nombreux contrôles afin d’examienr son authenticité. Encelade relate que « l’écriture était assez semblable à celle de Ninette, mais qu’il pouvait s’agir d’un faux habile ». Tous ces éléments sont bien sûr bien minces pour confirmer la légitimité de la nomination de Jena Lutin. Si la théorie selon laquelle celle-ci aurait accédé à la direction du Clan par un complot malveillant s’avère vraie, il ne fait aucun doute que Ninette aura été exécutée afin de ne pas faire échouer les plans de l’inquiétante Jena Lutin.

Mais j’ai senti que le pire venait de jaillir quand dans un souffle, Encelade m’a révélé l’identité du complice de Jena dans cette investigation louche sur Cuumon. En effet ceux qui le connaissent seront sans doute stupéfaits d’apprendre que c’est le tristement pas encore célèbre Pale Katraz qui a assisté la Lutin dans cette opération.

Pour ceux à qui ce nom n’évoquerait rien, rappelons que Pale Katraz est un excentrique mage sorti d’on ne sait trop où, et fondateur de l’Ordre du Cœur Pourpre. Ce triste individu s’est déjà illustré dans la cause de troubles, voire d’affrontements au sein du Restaurant Famakna Food, et de la permanence du Clan Erian Tierce. D’ailleurs Encelade nous confie qu’il a déjà accumulé plusieurs contrats d’assassinats dans le cadre des prestations du Clan. Mais le lecteur se demandera qu’est-ce que cet original maléfique peut bien avoir avec la disparition de Ninette ? Et bien les témoignages cumulés de Feather, Encelade et Cuumon, ont permis à la Gazette de bâtir une sérieuse hypothèse quant à ce mystère. Ces trois avis objectif vous éclaireront vous aussi je l’espère.

Jena Lutin ne s’est manifestement pas associée avec Pale seulement pour mener une pseudo-enquête. En effet, de nombreux témoignages démontrent qu’un lien de très mauvais augure lie ces deux individus. Cuumon nous a confié qu’alors qu’il était allé délivrer Jena qui l’avait appelé au secours, celle-ci une fois libérée n’avait esquissé aucun mouvement de fuite par rapport à Pale Katraz. D’après Cuumon également, celle qui se prétendait diriger le Clan, qui rappelons-le a pour principe fondamental la neutralité, arbore désormais les sanglantes ailes de la cité de Brâkmar. Avouons qu’il est très peu probable que la regrettée Ninette ait nommé la sinistre Lutin de son plein gré. Mais ce n’est pas tout : celle que je qualifiais déjà comme assoiffée de violence dans mon précédent article a effectué un séjour à la prison du Château pour l’agression injustifiée d’un jeune homme, neutre qui plus est.

Il est à craindre que deux personnalités aussi sombres que celles de Jena et Pale, associées, ne débouchent que sur les pires évènements. J’ai vu une lueur effrayée dans les yeux de Cuumon et Encelade quand ils m’ont raconté à quel point Jena Lupin était maniaque, déviante et malveillante. De son côté Feather nous a dressé un non moins inquiétant portrait de Pale Katraz : « Il est maléfique, hautain, provoque tout le monde, agressant parfois les gens présents dans le Restaurant ». Il aurait déjà été de nombreuses fois mis à la porte et nul doute que le Conseil d’Administration du Restaurant ne tardera pas à en interdire l’entrée à pale Katraz.

Quant au fameux Ordre du Cœur Pourpre, nous n’en savons pas encore grand-chose pour le moment si ce n’est qu’il accumule déjà de nombreuses dérives sectaires. Il s'agit d'un ramassis de démonsites à l'esprit pour le moins dérangé, qui si l'ont en croit leur maugréments préparent la venue du seigneur des démons. La question demeure : quelles relations a entretenue Ninette avec l’Ordre ? Quelles qu’elles soient il est évident que cela s’est mal terminé pour la pauvre Osamodette. Au jour d’aujourd’hui il semble malheureusement que l’Ordre ait orchestré la disparition de Ninette, afin d’introduire Jena dans les affaires du Clan. Nul doute que les Erian se soient faits roulés dans la farine. Quels secrets la Lutin a-t-elle pu apprendre ? Et quelle sera la prochaine cible de l’Ordre ? Très certainement la Famakna Food à en juger la manière dont les tristes disciples rôdent aux alentours des restaurants.

Nous recommandons donc à la population d’Amakna la plus grande vigilance face à de tels individus. N’hésitez pas à écrire au journal pour signaler tout comportement vous paraissant suspect, nous nous ferons un bonheur de faire éclater la vérité, c’est comme vous le savez notre mission. Mais heureusement Cuumon et Encelade ont décidé de ne pas se laisser faire. Ils ont d’ores et déjà proposé, en prévention des dangereux agissements de l’Ordre du Cœur Pourpre une garde rapprochée des meilleurs guerriers Crevetiaux à destination des dirigeants de la Famakna Food, Feather et Pandouf, ainsi que de notre rédactrice en chef bien aimée, à savoir moi-même.

Information de dernière minute ! On nous signale qu’un être translucide évoquant vaguement Ninette semble désormais hanter la maison des mercenaires. S’il s’agit réellement du fantôme de celle-ci (la Gazette enquête déjà sur ce fait), il ne demeure aucun mystère quant à l’identité du ou des meurtriers…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gazette d'Astrub
Balayeur du resto
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Classes :
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: ♣ La Gazette d'Astrub    Jeu 12 Avr - 8:36

Scandale à la Famakna Food et rebondissement dans l’affaire « Ninette » !

Par Lydie Haute, rédactrice en chef

La nouvelle que nous venons d’apprendre a eu l’effet d’une bombe à la rédaction ! L’affaire « Ninette » vient de connaître un ultime rebondissement, et il à craindre que le célébrissime restaurant Famakna Food n’y perde quelques plumes !

Il convient tout d’abord d’exposer un bref rappel des faits : en effet si vous vivez en ermite dans une grotte depuis quelques mois, il est possible que vous n’ayez pas eu vent de l’affaire. Rappelons donc, que Ninette a en novamaire dernier, démissionné de son poste de Chef élue du Clan de Mercenaire Érian Tierce, et a disparu dans la nature sans donner de nouvelles. Elle a d’ailleurs été remplacée par une inquiétante individu, Jena Lutin. Les plus noires hypothèses ont été formulées sur le compte de Ninette, il semblait très probable en effet qu’elle ait fini par perdre la vie suite à un complot, bien qu’aucun corps n’ait été retrouvé.

ET BIEN NON !

Ninette est vivante, et plutôt bien vivante ! Ce personnage aux multiples facettes avait récemment rejoint le restaurant Famakna Food, auquel elle était assez liée. Nos recherches ont révélé qu’elle est une proche du meneur controversé, Maître Pandouf (qui n’est pas en reste en matière de frasques), et que son cousin, un dénommé Krazanova a longtemps servi au restaurant. Il est impossible de vous donner la date exacte de la réapparition de Ninette au restaurant, chers lecteurs, pour la simple et bonne raison que celle-ci s’est faite en toute discrétion. Ce n’est qu’il y a très peu de temps qu’elle a été aperçue entre les murs de la demeure d’Amakna, soit dit en passant, dans une tenue vulgaire et aguichante rose vif. La Gazette se devait bien sûr de publier un article pour cette brusque réapparition, avec à la clef une interview croustillante, mais nous avons été devancés par de bien étranges évènements !

C’est à notre grande stupéfaction qu’une source proche de la Milice d’Amakna nous a révélé qu’une plainte a été déposée la semaine dernière à l’encontre de Ninette, pour harcèlement ! Évidemment l’identité du dépositaire de la plainte ne nous a pas été communiquée, mais c’était sans compter nos pouvoirs d’investigation. Nous somme à peu près certains de pouvoir vous la révéler en exclusivité ! Il s’agirait d’un certain Neo Seed, disciple de Xélor fréquentant assidument le restaurant. Selon le procès-verbal que nous avons aimablement emprunté à la Milice, Ninette insistait depuis plusieurs jours pour le convier à dîner, « et plus si affinité », voire même à lui « faire tâter de son fouet ». Nous savions que la demoiselle était une croqueuse d’homme, mais en venant ainsi troubler la tranquillité des clients, il semble qu’un pas ait été franchi. C’est ce qu’en a conclu la Milice, qui a immédiatement convoqué Ninette pour un interrogatoire. Un détail vient quelque peu froisser ces alarmants évènements : il est de commune renommée que Ninette a un penchant pour les grands guerriers musclés. Aussi cela semble étrange de la voir jeter ainsi son dévolu sur un Xélor discret sans histoires. Peut-être que les complots poursuivent Ninette ? Affaire à suivre…

Mais le plus scandaleux reste à suivre ! Pas du tout satisfaits par les explications de Ninette, l’officier Chapomelon, un éminent dirigeant de la Milice d’Amakna a ordonné la perquisition du domicile de la demoiselle, situé dans le quartier des sculpteurs de Brâkmar, un des quartiers les plus mal famés comme personne ne l’ignore. On peut dire que la perquisition a été fructueuse. En effet ce sont

DES DIZAINES D’OBJETS ILLICITES QUI ONT ÉTÉ SAISIS

Outre une impressionnante et inquiétante collection de fouets, c’est près d’un millier de pods d’herbe à chat que les miliciens ont découvert dans la demeure, ainsi que d’autres échantillons de produits dangereux, et d’armes. Nous n’avons malheureusement pas pu obtenir d’inventaire détaillé des saisies, mais nous savons que la nature de leur acquisition est probablement frauduleuse. En d’autres termes, Ninette s’avère être une dangereuse receleuse et trafiquante ! C’est à la surprise générale des proches de la Famakna Food que la nouvelle a éclaté. Comme c’était à prévoir, Pandouf (qui n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet) a immédiatement exigé la démission de Ninette et a voulu étouffer l’affaire, mais c’était sans compter l’intervention de la Gazette. On savait que le restaurant n’était pas des mieux fréquenté, et ce, depuis sa création, mais la présence d’une criminelle dans ses membres pose la question du sérieux du recrutement. On espère qu’à l’avenir Pandouf et l’équipe de recrutement seront plus regardants quant au passé des postulants.

Ninette est actuellement derrière les barreaux (on notera qu’elle connaît à présent le même sort que sa cousine, la dangereuse pirate Harissa Crifix), et ses fonctions au sein de la Famakna Food ont définitivement cessé. Il ne fait aucun doute qu’elle n’est pas prête de sortir de prison au vu de la gravité des faits. Et qui sait, maintenant qu’elle est hors d’état de nuire, peut-être que d’autres victimes oseront s’exprimer ?

En tout cas le moins qu’on puisse dire, c’est que ces évènements ne viennent pas vraiment servir le restaurant Famakna Food, que la Gazette a trouvé plus ou moins en piteux état. Il a été déserté de ses membres, et peine à effectuer l’ensemble de ses services. Pourquoi cette mauvaise passe ? Nous essaierons de vous en révéler plus dans un prochain article exclusivement réservé à la mauvaise passe que traverse le restaurant…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gazette d'Astrub
Balayeur du resto
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Classes :
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: ♣ La Gazette d'Astrub    Sam 28 Juil - 13:55

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Fermeture annoncée du Restaurant Famakna Food

Par Lydie Haute, rédactrice en chef

Le journal vous avait déjà mis brièvement au courant de la situation catastrophique du célèbre Restaurant Famakna Food. Il semble que cela soit encore pire, car Pandouf, dans un entretien avec notre rédactrice en chef bien aimée, nous a fait part du lancement du processus de fermeture de l’établissement.

Comme chacun le sait le Restaurant dépend en partie du Roi d’Allister qui met à disposition des cuisiniers la bâtisse du château d’Amakna en échange d’un prélèvement de taxes sur les menus vendus. Mais sa Majesté, insatisfaite des ventes de l’année qui vient de s’écouler vient de décréter la cessation des services et la confiscation de la maison. Pourtant l’établissement est loin d’être sur la paille, notamment grâce aux talents d’homme d’affaire de Pandouf qui a su le faire prospérer (de manière plus ou moins licite). Mais le Roi n’a paraît-il rien voulu savoir. Et il faut dire que des affaires assez noires comme celles concernant la sulfureuse Ninette, ne viennent pas servir le crédit de la Famakna Food auprès d’Allister qui aura sans doute été agacé par les scandales à répétition. On ne parlera pas des affaires d’enlèvements, de criminels autant parmi les clients que les cuisiniers, et de défaillances sanitaires. Les cuisiniers ont donc été priés de quitter les lieux au 1er Fraouctor 642.

Pandouf est resté muet quant à l’avenir de la troupe, si ce n’est qu’elle ira s’installer dans le fin fond de la campagne amaknéenne, non loin de la ferme de la famille Ingalsses. Étant donné les dégâts occasionnés par le Restaurant (voir ci-avant) dans un quartier un tant soit peu correct comme celui du Château d’Amakna, il y a fort à s’inquiéter quand on connaît la réputation des tavernes de province. La Gazette essai évidemment d’en savoir plus pour pouvoir vous informer de ces évènements. En attendant, la Famakna Food semble pressée d’écouler sa marchandise (sûrement par crainte d’un contrôle d’hygiène). Les menus sont pour le moment toujours vendus, moitié prix, et les stocks de nourriture ont été mis à disposition des guildes alliées du Restaurant. Les restes seront sûrement distribués aux aventuriers de passage.

Si cette fermeture n’est pas très surprenante au vu des dérives incessantes que connaît depuis plusieurs années l’établissement, elle reste brusque, et une forte émotion a été manifestée par les habitués peu fréquentables de la Famakna Food.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♣ La Gazette d'Astrub    

Revenir en haut Aller en bas
 
♣ La Gazette d'Astrub
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Visual kei / J-Rock] The Gazette
» [Groupe] The Gazette
» 100 ème anniversaire de la JGR à St Just Malmont
» KK a ouvert un golf 5* dans sa propriété.
» Frank Frost

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famakna Food :: Rez-de-Chaussée du Bistrot :: Salle du Bistrot [RP]-
Sauter vers: